Diakonia et ses partenaires présentent la plateforme technologique www.presimetre.bf

L’ONG DIAKONIA et ses partenaires techniques et financiers ont présenté ce mercredi 2 Août 2017, la plateforme www.presimetre.bf. C’était au cours d’un déjeuné de presse organisé à l’hôtel Palm Beach à Ouagadougou.

Comment consolider la culture démocratique et institutionnaliser le suivi citoyen des engagements du président du Faso à travers  l’utilisation des technologies de l’information et de la communication ? C’est à cette préoccupation que l’ONG Diakonia et ses partenaires ambitionnent de répondre. Ils ont présenté la plateforme www.presimetre.bf après des mois d’élaboration. Il s’agit d’une plateforme dynamique de veille citoyenne pour l’imputabilité et la redevabilité socio-économique. Cet observatoire de suivi mutualisé de l’action publique est actif et organisé, il permet de mesurer les performances et le niveau d’implémentation des politiques publiques pendant le mandat du président du Faso.
Les initiateurs ont invité les médias et les citoyens à faire leur, cette plateforme car elle est une source fiable pour leurs productions. Une invite est également lancée aux médias pour la promotion du site afin que le maximum de citoyens puisse être informé. Aux hôtes du jour, le cabinet Ingenia Consulting Inc, partenaire technique de Diakonia chargé de la conception de la plateforme, a procédé à des démonstrations sur le site. Il s’agi de la structuration du site qui comprend entre autres, les politiques prioritaires, les sondages et les engagements du président. Sur ce dernier point, les engagements ont été répertoriés sur la plateforme. Un accent particulier a été mis sur cinq engagements prioritaires et il s’agit de l’éducation, la sécurité alimentaire la santé, l’eau et l’assainissent ainsi que les questions émergentes comme la sécurité. Les citoyens peuvent faire des criques mais surtout apprécier le niveau de réalisation des engagements en s’inscrivant sur la plateforme selon les techniciens du cabinet ingenia. Et pour s’inscrire, le citoyen doit aller sur la plateforme www.presimetre.bf, s’inscrire ou s’identifier dans la rubrique ‘’s’inscrire’’, parcourir les engagements de chaque thématique, lire les éléments d’appréciation de chaque engagement avant de réagir. Pour évaluer un engagement, le citoyen déjà inscrit peut cliquer sur l’icône réagir et cliquer le nombre d’étoiles en fonction de sa satisfaction.

Des inquiétudes comme la prise en compte du monde rural, les inscriptions fantaisistes ou encore le lien de promoteurs du présimtre avec Kosyam ont été soulevées par les journalistes.
A ces préoccupations, Luther Yaméogo, Directeur pays de Diakonia, rassure. La plateforme a été développé par des experts et bénéficie de la crédibilité des organisations de la société civile qui la porte notamment l’ONG DIAKONIA, WATER AID avec l’appui technique et financier des partenaires comme l’Union européenne, l’Ambassade du Suède au Burkina, la Confédération Suisse et des organisations de la société civile nationale tel que le MBDHP. Pour le monde rural par exemple c’est l’association Monde Rural (AMR) qui fera le relais a-t-il expliqué.

Les partenaires financiers de Diakonia se sont dit satisfait et émerveiller par les offres et les possibilités qu’offre la plateforme.

Pour Luther Yaméogo, Directeur pays de Diakonia, la  rencontre a été un cadre fertile pour présenter la plateforme presimetre.bf. « Jusqu’ici nous connaissons le site web qui permettait de présenter des informations sur le programme présimetre. Mais ce matin nous présentons la version dynamique et interactive du site » a-t-il expliqué. La parole est aux citoyens et il les exhorte à s’inscrire sur la plateforme pour partager leurs préoccupations, leurs opinions mais surtout apprécier le niveau de mise en œuvre des engagements du président du Faso.

Le Directeur pays de Diakonia a aussi expliqué qu’il est accompagné dans cette aventure par une quinzaine d’organisation de la société civile. Après 582 jours de son élection, soit 32% du mandat du président du Faso, les citoyens peuvent s’interroger, apprécier et même faire des propositions sur la destination du ‘’train Burkina Faso’’ à en croire Luther Yaméogo.

Les citoyens sont donc invités à s’approprier la plateforme en visitant le Présimetre sur www.presimetre.bf

Team Presimetre.