YONLI Ounténi EST
Bonsoir monsieur le ministre. Dans certaines localités du Burkina, certains riverains sont toujours réticents à quitter des réserves administratives identifiées lors des lotissements. Quelle mesure votre département a entrepris ou entreprendra pour gérer cette problématique ?