Élément d'appréciation: EDU 04

Engagement: Normalisation de 160 écoles sous paillotes dès 2016 (sur un total de 800) En cours de réalisation

Cet engagement a été repris avec les mêmes termes dans la déclaration de politique générale. « Dès l’année 2016, sur un totale de 800 écoles sous paillotes, 160 seront normalisées. »

En 2015, on dénombrait au plan national 4353 salles de classes sous paillotes. L’objectif du PNDES est zéro paillotte en 2020. 

Par contre, l’engagement n’est pas clairement repris dans le PNDES. Toutefois, on peut considérer que l’objectif d’accroissement et d’amélioration de l’offre d’enseignement contenu dans le PNDES contribuera à la mise en œuvre de cet engagement.

Le programme 1 du PDSEB (développement de l’accès à l’éducation de base formelle) qui consiste en la construction de 3707 salles de classes par an dont 547 classes sous abris précaires par an jusqu’en 2021 est peut-être la politique de normalisation des écoles sous paillote.

Il a été signé deux conventions entre l’Etat et l’Agence de Conseil et de Maîtrise d’ouvrage déléguée en bâtiment (ACOMOD) pour la construction d’infrastructures éducatives. Ainsi, dans ce cadre, l’ACOMOD devrait construire en matériaux définitifs 126 écoles récemment sous paillote. A la date du 20 septembre 2017, 117 de ces écoles ont été totalement achevées, soit un taux de 92,86%. Dans ce cadre d’autres acteurs ont construit des écoles pour la normalisation des écoles sous paillotes. Ainsi Plan Burkina et AIDE ET ACTION ont achevé la construction de 31 écoles sur 35 prévues. Au total sur 161 écoles prévues dans ce cadre 148 sont totalement achevées et les autres étaient toujours inachevées à la date du 20 septembre 2017.

Lors du Discours sur la Situation de la nation, le premier ministre a annoncé la construction de 142 écoles en matériaux définitifs en 2016 sur une prévision initiale de 160 écoles.

Le Plan Sectoriel de l‘Education et de la Formation (PSEF) adopté en mai 2017 est le nouveau référentiel du secteur de l’éducation et de la formation sur la période 2017-2030.