Élément d'appréciation: EDU 07

Engagement: Accroître annuellement le personnel enseignant d’au moins 13% de nouvelles de sorte à porter progressivement le ratio élèves/maître global à un maximum de 50 élèves pour un enseignant ; En cours de réalisation

Cet engagement est le même que l’engagement EDU 3. Cependant, on note ici la présence d’un indicateur annuel de 13% par an.

Cependant, cet engagement à plus ou moins été occulté par le PNDES. Le référentiel fait une allusion sommaire à cet engagement au niveau de l’effet attendu 2.2.1 de l’axe stratégique 2. On peut en effet considérer que l’objectif « d’accroissement et d’amélioration de la qualité et de l’offre d’enseignement de base » participe à la mise en œuvre de l’engagement 3

Cet engagement est traduit en politique publique avec la promotion des écoles de formations des enseignants du primaire dans les différentes régions du pays. Le PDSEB avait pour objectif d’accroitre le nombre d’enseignants de 6,6% par an entre 2012 et 2021. Ainsi environ 3722 enseignants devraient être recrutés par an pour avoir un ratio de 56 élèves pour un enseignant. P69 ou 49 PDSEB. Le Plan stratégique de renforcement des capacités (PSRC) du MENA en est l’instrument d’opérationnalisation.

Comme mesures de 2016, le rapport de suivi annuel du PDSEB de ladite année a identifié les mesures suivantes :

Au niveau de l’enseignement primaire, on note l’ouverture d’une nouvelle ENEP à Tenkodogo. Le recrutement de 2780 élèves-maitres à former dans les ENEP. Le recrutement sur mesure nouvelle de 300 instituteurs adjoints certifiés

Au niveau de l’enseignement post-primaire, d’une part, 600 stagiaires à former à l’Institut des sciences et 1100 à l’école normale de Koudougou ont été recrutés. D’autre part, sur mesures nouvelles, 900 professeurs des CEG et 10 professeurs certifiés de CEG ont été recrutés.

Dans le cadre du programme emploi jeune, 3517 diplômés ont été recrutés, formés en 6 mois et affectés dans les établissements.

Pour le secondaire, 975 stagiaires ont été recrutés pour poursuivre une formation à l’école normale supérieure de Koudougou. 910 professeurs certifiés dont 10 sur mesures nouvelles ont été recrutés.

Dans l’enseignement Technique et professionnel : Sur 2135 postes de professeurs à former à l’ENS-UK, ce ne sont que 380 qui ont été pourvus, soit seulement 17,8%. Sur mesures nouvelles, pour 780 postes d’enseignants à recruter et à former à l’ENS-UK, seulement 418 soit 53,58 % ont été pourvus. Un autre processus de recrutement de 780 enseignants est toujours en cours.

En 2016, sur 2135 postes de professeurs à former à l’ENS-UK, seulement 380 ont été pourvus, soit 17,8%. Sur mesures nouvelles, pour 780 postes d’enseignants à recruter et à former à l’ENS-UK, seulement 418, soit 53,58 % ont été pourvus.

En 2017 pour le primaire 5 800 instituteurs adjoints certifiés (IAC) ont recruté dont 3000 sur mesure nouvelle. Ainsi le nombre d’enseignant est passé de 69 148 à 74 747 entre 2016 et 2017 soit une progression de 8,1%.

Pour le post-primaire 850 professeurs de CEG et 46 professeurs certifiés de CET a contribué à l’accroissement du nombre de professeurs soit une hausse de 3,7% passant de 24 202 à 25 132 professeurs dans les CEG et les CET.

Pour le secondaire, 724 enseignants ont été recrutés dont 676 professeurs certifiés de lycées et collèges d’enseignement général et 48 professeurs de lycées et collèges d’enseignement technique.

Pour le compte de l’EFTP,168 formateurs de niveau BAC, 33 formateurs de niveau BTS/DUT et 4 conseillers CAPET ont été recrutés pour être formés à l’extérieur

De plus 2239 jeunes diplômés recrutés et mis à disposition du post-primaire et du secondaire dont 2191 pour l’enseignement général et 48 pour l’enseignement et la formation technique et professionnel.

Il est à noter qu’en 2017 aussi de nombreux postes non pas été pourvus dans l’enseignement secondaire général et dans l’enseignement technique et professionnel.

Le Plan Sectoriel de l‘Education et de la Formation (PSEF) adopté en mai 2017 est le nouveau référentiel du secteur de l’éducation et de la formation sur la période 2017-2030.