Élément d'appréciation: EDU 08

Engagement: Promouvoir l’utilisation des langues nationales dans le système éducatif En cours de réalisation

Cet engagement n’a été repris ni dans le PNDES ni dans la Déclaration de politique générale.

Le programme 2 du PDSEB qui traite de l’amélioration de la qualité de l’éducation de base formelle fait de la promotion des langues nationales une priorité.

Dans le discours sur la situation de la nation, le premier ministre a annoncé des mesures qui cadrent avec la mise en œuvre de l’engagement. Il s’agit de la formation d’encadreurs pédagogiques et de 595 enseignants à l’enseignement multilingue.

Cependant, le rapport de suivi annuel du PDSEB 2016 fait état de ce que la place des langues nationales dans le système éducatif demeure ‘’en suspens’’ (P 76).

En 2017, seulement la coordination de la formation des enseignants et des encadreurs en approche bilingue a été réalisée.

Le Plan Sectoriel de l‘Education et de la Formation (PSEF) adopté en mai 2017 est le nouveau référentiel du secteur de l’éducation et de la formation sur la période 2017-2030.


1 Commentaires

Drabso - Sat, 07/21/2018 - 10:43

Il reste beaucoup à faire à ce niveau. On ne sent juste que là l'impact de la promotion de nos langues nationales. Pourtant elle sont la vitrine de notre identité culturelle et vecteur de notre développement endogène. Notre pays en particulier, en general l'Afrique est le seul continent où on enseigne dans une langue étrangère. Cet état des faits à un impact négatif sur nos résultats scolaires et académiques. Dans le programme de société du président du Faso, il s'est engagé à réformer notre système éducatif. Et nous disons que la meilleure réforme passera par l'introduction de nos langues nationales dans l'enseignement général.