Élément d'appréciation: QE 01

Engagement: Renforcement du dispositif actuel de formation professionnelle ; En cours de réalisation

Cet engagement du président du Faso est repris dans la Déclaration de politique générale du Premier Ministre et dans le PNDES.

Dans la Déclaration de Politique Générale le gouvernement s’est engagé à construire quarante-cinq (45) Centres de formations technique et professionnelle, vingt (20) lycées professionnels ainsi que treize (13) lycées scientifiques dans les différents chefs-lieux de régions.

Le PNDES reprend le même engagement pour le quinquennat. Cela s’est traduit en politique publique par la mise en œuvre du programme de renforcement de la formation professionnelle.

 Au titre de l’année 2016, le Gouvernement a lancé la construction de deux (02) lycées professionnels et de quatre (04) centres de formations. De même, les structures de formation professionnelle existantes ont vu leur capacité renforcées à travers  la  dotation en  Kits de cinq cent vint (520) jeunes sortant des Centres de l’EFTP (Enseignement et Formation Technique professionnelle). Aussi, même s’il est faible notons qu’un appui budgétaire est accordé aux dits Centres. Il est impératif à l’Etat de résoudre les questions administratives qui entravent l’ouverture de certains Centres (cas de bobo).

Le Président du Faso a fait de la formation professionnelle un des catalyseurs de la transformation de l’économie du Burkina même si beaucoup reste à faire, dans l’optique de rendre cet engagement effectif et compte tenu du niveau de réalisation d’ouvrages de formation.