Élément d'appréciation: SANTE 20

Engagement: La poursuite de la mise en place du SAMU En cours de réalisation

-        Début de la formation des infirmiers urgentistes.

-        Les aspects logistiques sont  en cours de mise en place avec l’acquisition en cours d’ambulance spécifique.

-         Une direction en charge de la logistique et de la gestion des urgences médicales qui pourra organiser la logistique pour porter secours « type SAMU » et assurer le transfèrement rapide sur les plateformes hospitalières est prévu dans le projet d’organigramme.  L’objectif affiché par le département de la santé est : « développer la politique de prise en charge des urgences médicales au Burkina Faso dans les formations sanitaires. Elle pourrait penser le dispositif de postes médicaux avancés en cas de catastrophes et réfléchir à animer une réserve sanitaire et pharmaceutique capable de réagir promptement avec le nécessaire requis sans déstabiliser les grands équilibres du système actuel de soins et assurer ainsi au mieux sa résilience ».

-      

-        Il faut noter également l’ouverture d’une spécialisation de médecins, en urgence médico-chirurgicale, logée à l’Université de Bobo pour pourvoir des ressources humaines  aptes à opérationnaliser le SAMU

C’est du reste une ancienne politique qui a connu un début de mise en œuvre avec la nomination le jeudi 07 décembre 2017 en conseil de ministre du Staff de mise en oeuvre.

Il s’agit de :

Monsieur Nazinigouba OUEDRAOGO, Médecin général de brigade, est nommé Coordonnateur médical du Dispositif médical d’intervention d’urgence (DIMU) Ouagadougou ;

– Monsieur Adama SANOU, Mle 117 492 M, Professeur titulaire d’université, catégorie P2, 3ème échelon, est nommé Coordonnateur renfort hospitalier du Dispositif médical d’intervention d’urgence (DIMU) Ouagadougou ;
– Monsieur Hamado KAFANDO, Officier des Forces Armées Nationale, est nommé Coordonnateur logistique à Ouagadougou ;

– Monsieur Ibrahim Alain TRAORE, Mle 224 429 E, Maître de conférence agrégé en anesthésie-réanimation, catégorie P3, 2ème échelon, est nommé Coordonnateur médical à Bobo-Dioulasso ;
– Monsieur Patrick Wendpouiré Hamed DAKOURE, Mle 117 171 H, Enseignant Hospitalo-universitaire, catégorie P2, 2ème échelon, est nommé Coordonnateur renfort hospitalier à Bobo-Dioulasso ;

– Monsieur Hamidou TIETIEMBOU, Officier des Forces armées nationales, est nommé Coordonnateur logistique à Bobo-Dioulasso.