Élément d'appréciation: SEC 01

Engagement: L’aménagement des grands bassins fluviaux En cours de réalisation

  • Construire le barrage hydro-agricole et électrique de Ouessa Phase 1

Le site du barrage de Ouessa est localisé dans la commune de Ouessa, province du Ioba, région du Sud-Ouest. Le rapport de démarrage qui était attendu au 31 décembre 2017 est disponible correspondant à un taux d’exécution physique de 100% pour la programmation de 2017. Le taux global d’exécution des études est de 15%. Le taux de réalisation financière à cette date est de 40%.

  • Construire le barrage de la Bougouriba Phase 1

L’année 2018 devra connaitre le démarrage effectif des études techniques détaillées de construction du barrage de la Bougouriba (province de la Bourguiba, région du Sud-ouest). D’un coût prévisionnel de 5,5 milliards de francs CFA, ces études devraient s’achever en 2020.

  •  Restaurer, protéger et valoriser le lac Bam

Cet investissement est localisé dans la commune de Kongoussi, province du Bam (région du Centre-nord). Le taux de réalisation pour ce projet est estimé à 15% en fin 2017.

  • Construire le barrage de Bambakari /Tin-Akoff 2e phase

Les travaux de construction du barrage de Bambakari sont localisés dans la commune de Tin-Akoff, Province de l'Oudalan, région du Sahel. Les travaux de construction du barrage qui avaient été suspendus depuis le 17 juillet 2014 ont repris au cours du mois de novembre 2017. L’installation du chantier est effective et les travaux préparatoires pour les injections sont en cours. Cependant la situation sécuritaire préoccupe les acteurs sur le terrain. En 2017, le taux réalisation des travaux est à 10%.

  • Construire/réhabiliter 50 retenues d'eau dans les 13 régions
  • Dans le cadre des travaux de réalisation de barrages, en fin 2017, il était attendu la réalisation de deux (02) nouveaux barrages que sont Biéha dans la province de la Sissili, région du Centre-Ouest et Matourkou dans la commune de Bobo-Dioulasso, province du Houet, région des Hauts-Bassins.. La cible est atteinte avec la réalisation effective de ces barrages.

Il est à noter l’achèvement des travaux de construction de quatre (04) autres nouveaux barrages. Il s’agit de :

  • Guitti dans la commune de Seguénéga, province du Yatenga, région du Nord ;
  • Samendeni dans la commune de Bama, province du Houet, région des Hauts-Bassins
  • Lindi dans la commune de Ourgou-Manéga, province de l’Oubritenga, région du Plateau Central ;
  • Koakin dans la commune de Boudry, province du Ganzourgou, région du Plateau Central.

Concernant les travaux de réhabilitation de barrages, en 2017, il était attendu la réhabilitation de six (06). Au 31 décembre 2017, cinq (5) barrages  ont été réhabilités portant le nombre cumulé de barrages réhabilités à onze (11). Il s’agit de :

  • Yaramoko dans la commune de Bagassi, province des Balé, région de la Boucle du Mouhoun ;
  • Dala dans la commune de Loumana, la province de la Léraba, région des Cascades ;
  • Bani dans la commune de Dori, province du Séno, région du Sahel ;
  • Touro dans la commune de Gorom-Gorom, province de l’Oudalan, région du Sahel ;
  • Saria dans la commune de Koudougou, province du Boulkiemdé, région du Centre-Ouest.

Pour l’ensemble de ce produit, en 2017, le taux de réalisation physique est de 46,11% et le taux d’exécution financière de 55,10%. Le non atteint des objectifs de l’année 2017 s’explique par la signature tardive des contrats des travaux de réhabilitation de ces barrages liée aux mouvements sociaux au sein du MINEFID et à la survenance de la saison pluvieuse.

  • Réaliser des aménagements hydro-agricoles à Banwaly dans la province du Houet

Le processus d’actualisation des études techniques détaillées de construction du barrage hydro-agricole et hydro-électrique de Banwaly a effectivement démarré en fin d’année 2017. La réunion de cadrage a eu lieu le 22 novembre 2017 et le rapport de démarrage de l’étude est disponible. Cette étape correspond à un taux d’exécution global des études d’environ 15%. Le taux d’exécution financière est de 50%. Le délai d’exécution est de dix (10) mois. Ce faible niveau d’exécution s’explique par la signature tardive du contrat des études, liée aux mouvements sociaux au sein du MINEFID.

  • Restaurer, protéger et valoriser le lac Dem

Cet investissement est localisé dans la province du Sannematenga, région du Centre-nord. La réunion de cadrage de l'étude s'est ténue le 24 novembre 2017. Le taux de réalisation actuel des études est estimé à 15%. Le taux d’exécution financière est de 20%.Cette faible performance est liée à la signature tardive du contrat de l’étude dû aux mouvements sociaux au sein du MINEFID.

  • Evaluer et valoriser le barrage souterrain de Naré

Le barrage de Naré est situé dans la commune de Tougouri, province du Namentenga, région du Centre-nord. Les études sont en cours avec un taux d’exécution physique estimé à 25% au 31 décembre 2017. Le taux d’exécution financière est de 3,38%.

  • Achever la construction du barrage de Samendeni

Les travaux de construction du barrage sont terminés. En 2017, les travaux ont consisté à l’achèvement des travaux de confortement du barrage et à l'installation de la centrale Hydro-électrique. Le taux d’exécution physique global pour 2017 est de 86%. Le taux d’exécution financière est de 73,02 %.