AMR a initié les 16 et 17 mars 2017 à son siège à Gourcy, un atelier national d’immersion du « Présimètre » pour la tenue des EDIC au bénéfice des premiers responsables des communes des chefs-lieux des Régions du Nord, Centre Nord et de l’Est

L'Association Monde Rural (AMR) a initié les 16 et 17 mars 2017 à son siège à Gourcy, un atelier national d’immersion du « Présimètre » pour la tenue des EDIC au bénéfice des premiers responsables des communes des chefs-lieux des Régions du Nord, Centre Nord et de l’Est. La cérémonie d’ouverture était placée Sous le patronage du Ministre de l’Administration Territoriale  et de la Décentralisation représenté par le Secrétaire d’Etat chargé des collectivités  Alfred Gouba et le parrainage du Président du Conseil Régional du Nord, Monsieur Bila René Zida.

Le « Présimetre » est une initiative de l’ONG Diakonia dont le but est d’évaluer la mise en œuvre du programme pour le lequel le peuple burkinabé a accordé sa confiance au Président Rock Marc Christian Kaboré. Ce dernier ainsi que certains de ses ministres se sont déjà pliés à cet exercice de redevabilité. Dans la même dynamique, les gouverneurs des Régionsdu Nord, du Centre Nord et de l’Est, à leur tour, ont pu faire le point de l’exécution de ce projet de société à leurs populations avec l’accompagnement de l’AMR au cour de l’année 2016. En 2017 ce sont en priorité les communes des chefs-lieux des Régions citées plus haut qui entreront dans la danse. L’atelier des 16 et 17 mars 2017 vise donc à familiariser les maires de ces entités et leurs collaborateurs  comme les secrétaires généraux, les comptables et les receveurs municipaux à l’outil du « Présimètre » et aux différentes étapes de la conduite des EDIC qu’ils auront à organiser. Avant d’ouvrir la session le premier responsable des collectivités territoriales de notre pays Alfred Gouba a salué l’engagement de l’association pour l’approfondissement du processus de décentralisation et partant la promotion d’une gouvernance vertueuse au niveau local.

une vue des participants
vue des participants

A l’en croire, ce label de l’AMR favorise la culture de la redevabilité, la prise en compte des aspirations et des préoccupations des populations dans les politiques publiques, toutes choses qui renforcent leur implication aux actions de développement. « La participation citoyenne dans l’animation de la vie publique reste fortement liées à la qualité de la communication entre les gouvernants et les gouvernés » a-t-il rappelé. Cet espace « permet au citoyen de suivre, évaluer, et interpeller l’exécutif vis-à-vis de ses engagements » ajoutera-t-il avant de traduire sa disponibilité et celle du gouvernement à accompagner l’AMR dans sa vision de promouvoir la bonne gouvernance dans les collectivités. Pour Bila René Zida, Président du Conseil Régional du Nord et Parrain de la cérémonie, le présent atelier est « un cadre pour renforcer les capacités des acteurs en vue de parvenir à une bonne gestion des affaires publiques locales par la consolidation de la culture démocratique et l’institutionnalisation du suivi citoyen ».  C’est pourquoi il invitera les participants à accorder un intérêt pour les travaux afin de réussir le déroulement de l’activité. En deux jours, ces derniers ont d’abord pris connaissance du contenu du « Présimètre », du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES), et de la nomenclature du budget communal, avant d’analyser toutes les questions relatives à la tenue des EDIC. A cette étape, ils ont bénéficié du soutien d’anciens maires venus partager leurs riches expériences dans le domaine. Au terme des échanges, le  Coordonnateur National de l’association a remercié les participants pour leur adhésion et leur engagement pour la réussite du projet. Enfin, rendez-vous est pris dans les communes de Ouahigouya, Kaya et Fada N’Gourma pour le face à face avec les populations avec le soutien financier de Diakonia et de la Coopération Suisse.