Atelier de formation en culture générale et d’initiation à l’interactivité, au doublage et au sondage dans le cadre du Présimètre du 21 -26 août 2017 à Excellence Hôtel à Ouagadougou

Du 21 au 26 août 2017, s’est tenu à Excellence Hôtel à Ouagadougou, un atelier de formation en « Culture Générale» organisé par l’UNALFA à l’endroit de la soixantaine de journalistes représentant chacune de ses  radios partenaires. Cette formation a également servi de cadre pour le   lancement officiel des activités de l’UNALFA dans le cadre du projet Présimètre, projet initié par l’ONG Diakonia et dont l’UNALFA constitue un des partenaires de mise en œuvre. Le Présimètre est pour rappel l’outil programmatique et technologique de suivi des politiques publiques. La cérémonie d’ouverture   a été présidée par monsieur Daniel Da HIEN, représentant monsieur Halidou Ouédraogo, président de la CODEL. A ses côtés, il y avait le directeur pays de l’ONG Diakonia monsieur Luther YAMEOGO et le président de l’UNALFA monsieur charlemagne ABISSI.

 

Les mots forts à l’ouverture

L’objet de cet atelier était de renforcer les capacités des journalistes dans le suivi des politiques publiques. Et comme l’a souligné le président de l’UNALFA : « l’ambition   est de parvenir à l’appropriation et à l’usage de cet outil par le plus grand nombre de citoyens burkinabè. Ce qui nécessite d’abord le renforcement des connaissances des journalistes sur les matières premières que sont le PNDES et le PRESIMETRE. En outre, il s’agira de faire la promotion de l’outil technologique pour susciter son adoption et sa prise en main par les citoyens. Le directeur pays de Diakonia a en effet salué cette initiative de l’UNALFA qui vise à remettre la parole et à permettre aux citoyens d’être les concepteurs des politiques publiques, les premiers acteurs de la mise en œuvre des politiques publiques s’octroyant la responsabilité de suivre et de mesurer la manière dont les autorités politiques mettent en œuvre ces politiques publiques.  Il insiste sur le rôle de journaliste qui est au cœur de l’information et doit par conséquent se servir de la plateforme comme une source d’information, de documentation et de capitalisation. Les journalistes pourront enfin informer le citoyen sur ce qui est fait ou non relatif aux engagements pris par le Président et orienter le citoyen dans son rôle de démocrate. Avant de lancer l’activité « Formation Culture Générale », monsieur Daniel Da HIEN a salué l’implication de l’UNALFA qui, grâce à son réseau de radios, permettra de sensibiliser à la base les populations sur la nécessité et les moyens de suivi des politiques publiques. Les travaux ont aussitôt commencé.

Image des participants

Mieux comprendre le PNDES

Les communications sur le PNDES assurée par monsieur Alain SIRI Secrétaire Permanent du PNDES, la présentation de la plateforme Présimètre par messieurs NANA Issouffou NANA, expert statisticien et Ghislain ZIBA, Directeur Général de  la structure informatique Ingenia-consulting ; la thématique Genre  a été exposée par Agnès GNISSI, associée gérante de l’agence en formation et conseil Lemming Group Développement et  le processus budgétaire  par Aminata Nana, directrice de la direction générale du budget au Ministère des Finances et enfin la communication sur l’étude d’intégration d’une perspective environnementale dans le programme de renforcement de la redevabilité politique économique et sociale dénommé Présimètre présenté par monsieur Rémy BARRY, consultant environnemental ont permis d’améliorer le niveau de compréhension des participants sur ces thématiques. Ces communications leur ont permisd’être mieux outillés pour relever les défis de l’intégration de ces sujets dans leurs productions radiophoniques.

 

De la théorie à la pratique

A l’issue des communications faites dans la matinée, place a été aux travaux pratiques par monsieur Soumaila RABO journaliste-formateur. Ces séances pratiques avaient pour but de renforcer les connaissances des journalistes sur les techniques de production d’émissions de débat et d’interpellation et sur les formats d’émissions à réaliser afin de mieux relayer l’émission Télé « Dialogue Citoyen ». Différents types de productions allant du doublage des émissions en langues nationales, à l’enrobé en passant par le reportage ou le compte rendu sans oublié   l’éditorial  et l’enquête ont été des exercices pratiques pour les participants. Les formats de production d’émissions ont été également traités pendant ces travaux pour permettre de sensibiliser au mieux les citoyens sur leur rôle de suivi des politiques publiques. Des extraits du dialogue citoyen ont été projetés, suivis de commentaires sur les faiblesses, forces de l’émission et des recommandations ont été formulés afin de mieux parfaire les prochains dialogues citoyen. Les exercices de productions et d’enregistrements ont permis de relever les failles et d’y apporter des corrections. La chargée de projet mademoiselle Georgina W. SIMPORE a, pour finir, présenté le projet d’ensemble aux participants en insistant sur les fiches de collectes des informations éditées pour le suivi et l’évaluation du projet. Ces fiches permettront entre autres d’évaluer le niveau de connaissance et d’utilisation de l’outil par les citoyens mais aussi de connaitre leur niveau d’implication   dans la gestion de leur commune.  Il faut retenir que des recommandations à l’égard de l’UNALFA et de Diakonia ont été ressorties dans le but d’améliorer la mise en œuvre des activités du projet. A la suite des travaux du dernier jour, le Président de l’UNALFA a félicité l’ensemble des participants pour leur assiduité et l’ambiance qui a régné tout au long des 06 jours de formation. Une photo de famille a mis fin à la session de formation en Culture Générale le 26 aout 2017.

Georgina W. SIMPORE / UNALFA