Capacitation sur le suivi citoyen : La CODEL forme 30 jeunes sur le Presimetre

La Convention des Organisations de la société civile pour l’observation domestique des élections (CODEL) a organisé une formation en faveur de trente jeunes burkinabè, sur le programme d’imputabilité politique et de redevabilité socio-économique baptisé « PRESIMETRE », ce jeudi 16 novembre 2017 à Ouagadougou.

Des jeunes venant de plusieurs localités du Burkina Faso ont bénéficié d’une session de formation sur le contenu du programme PRESIMETRE, afin de s’imprégner et de s’approprier du programme ainsi que de la plateforme technologique intégrée. Rassemblés à l’hôtel Palm Beach de Ouagadougou le jeudi 16 novembre 2017, ils ont suivi des communications sur le PRESIMETRE et sur le rôle des jeunes dans le suivi et l’évaluation des politiques publiques. Ils ont également été soumis à des exercices pratiques leur permettant de s’inscrire sur la plateforme www.presimetre.bf et de pouvoir y déposer des commentaires.

«Une fois de retour dans vos zones respectives vous contribuerez à mieux intéresser les citoyens Burkinabè à cet exercice visant à consolider la bonne gouvernance», a indiqué le président de la CODEL, Me Halidou Ouédraogo à l’ouverture de cette session.

La session de formation a été organisée pour initier les jeunes au suivi actif des politiques publiques afin de renforcer la veille citoyenne. Elle s’inscrit dans le cadre de la pérennisation de la CODEL

Les bénéficiaires sont issus des organisations parties prenantes du programme PRESIMETRE. Ils sont venus de Gaoua, Dano, Bobo-Dioulasso, Koudougou, Kaya, Gourcy, Ouahigouya, Dori et Ouagadougou.

«Il faut que les gens sachent que les questions posées dans le cadre de l’évaluation ne sont pas des pièges. On peut s’exprimer librement sur les engagements tenus ou non par le chef de l’Etat», a rassuré Ghislain Ziba de Ingenia, l’un des intervenants à la formation.

CODEL/amk