Journée de redevabilité et d’interpellation citoyenne du conseil municipal de la commune de Ziniaré

Les membres du CUA avec Mr le Maire de la commune de Ziniaré.

      Initiée par la mairie de ziniaré avec l’appui de certains partenaires dont le CUA de ziniaré en est le principal, cette journée de redevabilité a eu lieu le jeudi 29 juin 2017. Entrant dans la dynamique de l’action participative des citoyens dans les affaires et agissements des élus locaux et aussi dans l’esprit du « PRESIMETRE », le CUA  a  apporté sa pierre à la réalisation et à la réussite de cette activité.
 

      Initialement prévu pour débuter à 09H00, elle a accusé un retard d’une heure. Le maitre de cérémonie pris la parole afin de remercier les autorités, les leaders politiques, religieux, coutumiers, les OSC, les associations ainsi que la population qui a effectué le déplacement.

      Après les salutations d’usage, il passa la parole à Mr le secrétaire général du Haut-commissaire représentant le Haut-commissaire de la province. Ce dernier fit le mot d’ouverture et s’empressa de relever le caractère inédit de l’activité qui se trouve être une première dans la province sinon même dans la région.

 Une fois cette intervention faite, il passa la parole à Mr le Maire de la commune pour son bilan des douze mois de fonction.

      Mr le Maire débuta son exposé par des salutations et demanda l’observation d’une minute de silence en mémoire des personnes disparues dans la commune ces douze derniers mois. Il a ensuite rappelé que le travail qu’il allait égrainer n’était pas le fruit de son travail à lui seul, mais celui de toute une équipe, de personnes de bonne volontés et de la participation de tout un chacun dans la commune.

Le bilan présenté par Mr le maire se résume en six grandes parties. Dans ce bilan on retrouve des aspects relatifs à l’éducation, la santé, l’urbanisme, à la culture et de questions sociales.

            Il est ressortit :

  • La rencontre par le conseil municipal (CM) de toutes les couches sociales de la commune afin de les écouter et entendre leurs besoins et doléances.
  • Le détail du fonctionnement de la mairie et de tout son organisme. Il a entre autre parlé des rencontres du conseil municipal, de ses membres et du nombre de sessions tenues.
  • Il a fait cas du renouvellement du matériel technique et roulant ainsi que des formations de renforcement dans tous les niveaux et postes de la mairie. Ceci ayant permis un meilleur traitement des affaires courantes et se témoignant par la réduction du délai d’établissement des actes d’état civil et autres.
  • La construction et la réfection de salles de classe au profit de certaines localités. La fourniture de matériels et fournitures scolaires au profit des établissements scolaires de la commune
  • La construction de maternités au profit de certaines localités ou le déficit se faisait sentir. Des appuis de toutes formes et remise en état d’ambulance au profit des CSPS de localités éloignées de la ville.
  • La construction de plusieurs ralentisseurs dans des artères spécifiques de la ville. Cela dans le but de réduire les risques d’accidents liés aux excès de vitesse qui ont beaucoup endeuillés la ville tout le long de l’année.
  • Des soutiens multiformes aux artistes et artisans de la commune. L’organisation de la coupe de l’élu local regroupant la majeure partie des jeux de société et activités sportives et dont le dénouement aura lieu le samedi 1er juillet 2017.
  • La commune de Ziniaré a apporté un appui de trois millions (3 000 000) francs CFA aux Associations féminines agissant dans le domaine de l’hygiène et de l’assainissement. D’autres formes de soutien sont en cours en vue de permettre aux femmes de développer leurs activités de production.

 

Mr le Maire après ce bilan n’a pas oublié de rappeler que ce travail ne s’est pas fait sans difficultés. A ce titre nous pouvons relever :

  • L’incivisme dont fait un grand nombre de la population. Ce qui se traduit par le mépris des règles édictées pour leur propre bien.
  • De soucis dans le recouvrement des taxes et patentes pourtant très important dans la mobilisation du budget. Hélas, ces ressources sont nécessaires à la réalisation du PCD
  • L’impatience des populations dans la résolution de certains problèmes voulant une réaction immédiate alors que l’action administrative ne peut se réaliser d’un coup de baguette magique.

 

               Mr le Maire a aussi fait part de ses perspectives pour l’année 2017. On pouvait noter entre autre :

  • Au niveau du renforcement de capacité : recruter du personnel et persévérer dans la formation continue du personnel.
  • Au niveau des investissements : aménager un espace pour enfant, réhabiliter des écoles et acquérir du mobilier et des plaques solaires pour des CSPS, …
  • Au niveau du fonctionnement et de l’organisation : dotation en carburant pour les centres secondaires, acquisition d’équipement sportif pour les équipes de la ville, formation d’agents de police municipale, redynamisation des relations entre la mairie et ses partenaires, sensibilisation en milieu scolaire et des campagnes de dépistage, …

  Une fois ce brillant exposé terminé, la partie des échanges interactifs avec les participants sur le bilan a pu débuter. Pour cela la parole fut donnée à tout un chacun de poser des questions et d’exiger des éclaircissements. Pour ce faire une liste a été ouverte pour recueillir les interventions.
 

Le Maire accompagné de sa délégation, bien installés, ont recueilli toutes les interventions.
      Les préoccupations de tout un chacun se résume comme telles :

  • Le foncier : le maire a rassuré tout le monde de l’effectivité de la commission  chargée de l’apurement du passif  foncier, qui étant indépendante pour son fonctionnement travaille à apurer le passif qui est un sérieux problème que connait la ville. Il a été aussi question de la prolifération de la vente des terrains ces derniers mois ou le maire a indiqué son impuissance mais a rassuré sur sa veille au respect des formalités légales lors de ces ventes.
  • Le manque de répression dans l’incivisme : il a assuré de la sortie prochaine de ses agents dans les jours à venir pour réprimer les différentes atteintes qui deviennent des habitudes dans le quotidien des gens.
  • La prise en compte de l’éducation informel : le maire s’est défendu en démontrant que cela faisait partie de son programme, en témoigne la prise en compte des inscriptions en langue nationales sur les plaques et pancartes indicatives.
  • Problèmes d’éclairages : ainsi Mr le Maire a même énumérer plusieurs voies sur lesquelles les lampadaires étaient en panne et a affirmé avoir adressé un mot au directeur de la SONABEL pour la résolution de cette situation.
  • Problèmes routiers : ainsi il a été sollicité la réparation de certaines voies et le maire a assuré la population sur l’obtention de 18KM de voie obtenu par la commune dont les travaux débuteront courant deuxième semestre de l’année. Il a aussi été fait cas des ralentisseurs non-conventionnels sur certains axes mettant la vie des usagers en danger. Sur ce point le maire a expliqué que ceux-ci provenaient  du don d’une personne de bonne volonté mais qu’il verrait ce qui pourrait être fait pour une meilleure fluidité du trafic.
  • Il a été question d’autres problèmes dont les autorités locales ont promis y apporter des solutions futures.

Après les échanges interactifs entre la population et le maire sur son bilan aux environs de 12H00mn,  s’est déroulé un sketch qui a mis en exergue l’incivisme des citoyens et a proposé des solutions à y apporter.
      Une fois ce sketch  passé, la parole a été donnée au président  de notre Cadre Unitaire d’Action (CUA) de Ziniaré. Le président ZOMODO Dominique a fait l’historique de ce CUA et a déroulé le programme d’action de ce dit cadre. C’est un cadre qui fait de la veille citoyenne en sensibilisant les jeunes, les femmes, les élèves sur leur responsabilité dans l’épanouissement de la cité. Ce cadre participera à toutes les sessions du conseil municipal de Ziniaré  afin  de suivre de façon citoyenne les engagements pris par ce conseil. Il a ensuite remercié GERDDES –BURKINA ainsi que DIAKONIA pour leurs appuis constants.
 
      Après cette intervention, Mr le secrétaire général du Haut-commissaire pris la parole pour remercier tous les participants avant de mettre un terme à cette activité par son mot de clôture aux environs de 14H00mn.
       Nous, membres du CUA louons les mérites d’une telle activité qui nous pensons au-delà d’être une première est une initiative à encourager et pourrait servir d’exemple pour d’autres localités. Cela est un gain et un bon pas vers notre quête de bonne gouvernance.

 Ziniaré le 30 juin 2017