Suivi citoyen : La CODEL met l’œil sur les ambitions du gouvernement en matière de santé et d’éducation

Une quarantaine de personnes participent, du 20 au 22 novembre 2017 à Ouagadougou, à une formation sur le programme de gouvernement du président du Faso (PNDES), notamment dans ses aspects consacrés à l’éducation et à la santé afin d’en assurer un suivi participatif avisé.

Réunis à Ramada Hotel de Ouagadougou par la Convention des organisations de la société civile pour l’observation domestique des élections (CODEL), une quarantaine de femmes et d’hommes vont suivre durant trois jours des modules sur le Programme national de développement économique et social (PNDES) et ses déclinaisons dans les secteurs clés de l’éducation et de la santé.

Les participants sont issus des organisations parties prenantes du PRESIMETRE et viennent de plusieurs localités du Burkina Faso.

«Vous avez été conviés pour échanger autour des programmes de santé et d’éducation, afin qu’ensemble nous puissions approfondir davantage les différents agencements du PNDES, pour mieux contribuer à sa mise en œuvre» a expliqué le président de la CODEL, Me Halidou Ouédraogo aux participants.

La formation est assurée par Alain Siri, secrétaire permanent du PNDES, Bako/Traoré Fatoumata, Chef du département Réforme des institutions et modernisation de l'Administration publique au secrétariat permanent du PNDES et Madame Zanga Ouédraogo Lydia, secrétaire générale de la CODEL.

Cette formation sur le PNDES intervient après une autre sur le PRESIMETRE offerte à une trentaine de jeunes le 16 septembre 2017. Ces sessions permettront à la société civile burkinabè d’amasser des connaissances et des techniques utiles afin d’assurer une veille citoyenne sur les politiques publiques nécessaire aux changements positifs qu’elle souhaite.

CODEL/amk