Veille citoyenne au Burkina Faso : La CODEL vulgarise la plateforme périmètre.bf

La convention des Organisation de la Société Civile pour l’Observation domestique des élections (CODEL) a initié un atelier le 30 novembre 2018 à Ouagadougou. Il a regroupé une cinquantaine de jeunes et portait sur le contrôle citoyen de l’action publique avec un accent sur la plateforme présimètre.bf

C’est le vice-président de la CODEL, M. Daniel Da Hien qui a entamé l'activité par une présentation des organisations de la société civile. Selon lui, la société civile est plurielle et à but non lucratif. Aussi, elle a une multiplicité de fonction dont celle de régulation et de contrôle de l’état, de contrepouvoir face à l’état, de mobilisation multisectorielle. A l’en croire, cette formation vise à renforcer les capacités des leaders sur les fonctions éthiques de la société civile. En outre, la société civile dit-il : « constitue une force de proposition pour une meilleure gestion des affaires publiques ».
En ce qui concerne les difficultés que rencontrent les OSC au Burkina Faso, on peut retenir les difficultés de coordination, les problèmes de financement….. ; C’est pourquoi au regard de ses difficultés, il a estimé que les OSC devraient conjuguer les efforts pour avoir une société citoyenne paisible.

Quant au directeur d’Ingenia, Ghislain Ziba, il a fait une présentation du présimètre. De sa définition, le présimètre est un programme de la société civile à travers la CODEL et ses partenaires une plateforme de veille citoyenne pour l’imputabilité politique et la redevabilité socio-économique. Il a pour but de contribuer à consolider la culture démocratique par l’institutionnalisation du suivi citoyen, de l’action publique par l’utilisation des TIC. « L’objectif du présimètre est de faire un suivi des engagements tenus par le président » a laissé entendre Ghislain Ziba. En ce qui concerne l’émission dialogue citoyen ,le formateur a signifié qu’elle a pour but d’emmener l’autorité à rendre compte de ce qu’il fait à l’opinion publique.

Pour finir, les participants disent avoir beaucoup appris de cette formation. Aussi, ils n’ont pas manqué de remercier la CODEL pour la tenue de cette rencontre qui, à leur avis, apporte un plus à leur culture personnelle.