Le jeudi 28 octobre 2021, s’est tenue à Ouahigouya dans la salle de réunion du Conseil Régional du Nord, la journée de redevabilité des Comités de veille. A l’initiative de l’Association Semence d’Espérance Sud, elle avait pour but de permettre aux Comités de Veille de rendre compte de leurs activités après la cérémonie de lancement de la distribution des cartes de la région du Nord intervenu le 26 août 2021.

Après les préliminaires, la parole a été donnée aux comités. A tour de rôle, chaque comité a fait le point de ses activités au cours de cette période. De ce compte rendu, il est ressorti des acquis, des difficultés et des recommandations.

  1. De la situation des bénéficiaires

Pour 1115 cartes distribuées à la date du 26 août 2021 dans la région du Nord (selon le Coordonnateur de l’ONG ASMADE lors de la cérémonie de lancement de la distribution des cartes), l’équipe projet ASES et les comités de veille ont fait le constat suivant :

  • Nombre de bénéficiaires identifiés par les comités de veille : 238 soit un taux de 21,34%;
  • Nombre de bénéficiaires identifiés ayant fréquenté un service de santé : 66 soit un taux de 27,73% ;
  • Nombre de bénéficiaires identifiés ayant fréquenté un service de santé et ayant bénéficié de soins : 32 soit un taux de 48,48%;
  • Nombre de bénéficiaires ayant fréquenté un service de santé et n’ayant pas bénéficié de soins : 34 soit 51,51%.

 

  1. Des acquis

Au nombre des acquis, on peut noter principalement :

  • La tenue régulière des rencontres des comités de veille ;
  • Le dynamisme des comités de veille ;
  • Les sorties régulières sur le terrain pour identifier et accompagner les bénéficiaires ;
  • Les échanges avec les bénéficiaires ;
  • L’instauration de la confiance entre les bénéficiaires et les membres des Comités de veille ;
  • La fréquentation des services de santé par les bénéficiaires grâce à l’accompagnement des comités ;
  • Les échanges avec les responsables de la mutuelle « Naba Yadéga » ;
  • La collaboration avec les services de santé ;
  • Les échanges avec les responsables et les agents des services de santé ;
  • Les échanges avec les leaders communautaires.

 

  1. Des difficultés

Au regard des données ci-dessus, il va sans dire qu’il y a des difficultés dans la mise en œuvre de l’AMU dans la région du Nord. Elles sont principalement :

  • L’absence de la liste des bénéficiaires, toute chose qui complique l’identification et l’accompagnement de ces derniers. En rappel, le taux d’identification est de 21,34 %. Il est certes faible, mais est le fruit de la détermination des Comités ;
  • Les erreurs sur certaines cartes ;
  • Des indigents enrôlés qui attendent toujours leurs cartes ;
  • Des insuffisances dans le registre dont notamment l’absence de références, de localisation, de contact éventuel du bénéficiaire ;
  • L’insuffisance des outils spécifiques de gestion au profit des services de santé ;
  • Les insuffisances dans la coordination des actions de prise en charge par les acteurs concernés.

Ces difficultés occasionnent des lenteurs dans le démarrage des prises en charge sensées avoir commencé le 1er Septembre 2021. 51,51% des personnes identifiées ayant fréquenté les services de santé n’ont pas bénéficié de soins du fait de ces difficultés. Soit, les agents de santé du centre concerné n’ont pas reçu les instructions nécessaires de leur hiérarchie, soit il n’a pas été mis à leur disposition les outils spécifiques de gestion.

Face à ces difficultés, il est urgent de trouver des solutions afin que la prise en charge soit effective le plus rapidement possible au regard du temps restant pour l’implémentation. Plus le début effectif de la prise en charge dans toutes les structures de santé traîne, plus la probabilité de perdre des bénéficiaires devient élevée.

  1. Recommandations

Les recommandations issues de la journée de redevabilité des Comités de Veille sont les suivantes :

  • Une concertation urgente entre les acteurs de la chaîne de prise en charge sanitaire pour un démarrage effectif de la prise en charge dans tous les services de santé habilités de la région ;
  • La mise à disposition de la liste des bénéficiaires au profit de l’ASES et ses partenaires pour faciliter l’identification et l’accompagnement des bénéficiaires ;
  • Le renforcement du dispositif de veille communautaire : cela pourrait consister à l’ouverture d’un numéro vert au profit des acteurs de la veille communautaire ;
  • Production des outils en quantité suffisante et la disponibilisation de ces outils dans les services de santé habilités ;
  • L’amélioration du registre pour prendre en compte la localisation, le contact des bénéficiaires.

Cette rencontre a connu la participation de tous les comités de veille, de l’équipe projet ASES. Elle a également connu la participation d’une délégation de Diakonia qui était en mission de supervision. Elle était conduite par Madame Marie Madeleine POUYA, Chargée de Programme. Elle en a profité pour féliciter les Comités de veille pour le travail abattu sur le terrain et les a invités à se mobiliser davantage. La veille communautaire, n’est pas une sinécure, mais un travail de longue haleine qui nécessite courage, détermination et engagement. C’est pourquoi elle les a exhortés à garder le cap afin que les difficultés relevées puissent trouver rapidement des solutions et plus généralement pour que l’implémentation  de l’AMU dans la région du Nord soit une réussite. Elle a indiqué que des actions seront entreprises pour contribuer à trouver rapidement des solutions aux préoccupations posées.

Pour terminer, le Coordonnateur du projet, Monsieur GUANDEMA Alphonse a félicité et remercié les participants pour la franchise dans les échanges. Ila dit avoir la ferme conviction que grâce à la veille communautaire, l’implémentation de l’AMU dans la Région du Nord sera une réussite. C’est sur ce, qu’il a souhaité un bon retour chez lui à chacun avant de lever la séance.

                                                                                                      Pour l'Equipe Projet

                                                                                                    Lamoussa GANDEMA

                                                                                                          Animateur

Activer partage

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
Date publication