Le 8 juillet 2021 s'est tenue à Ouahigouya, la journée de dialogue  Communautaire afin d'interpeler la CNAMU sur les lenteurs constatées dans la mise en  Œuvre de la phase d'implémentation de l'Assurance Maladie Universelle. En effet depuis juillet 2020 début du projet d'implication des communautés dans la veille et  le suivi de l'implémentation de l'Assurance Maladie universelle dans la Région du Nord ,le processus piétine et les comités de veille dont les capacités ont été solidement renforcées brûlaient d'impatience et ne savaient plus à quel sain se vouer .

Cette journée a permis à ASES de présenter le projet , à DIAKONIA de faire l'Etat  des lieux  du programme de renforcement de l'engagement citoyen et de redevabilité des gouvernants et de constater que dans les trois régions pilotes que sont le centre ,les hauts bassins et la Boucle du Mouhoun, le projet a démarré et se matérialise par un une distribution des cartes et le démarrage de  la prise en charge des personnes indigentes cibles prioritaires de la phase d'implémentation de l'AMU.

Mais dans la Région du Nord , aucune carte  n'a encore  été détectée par les 15 comités de veille dont les collecte des données sont  restées vaines. Pourquoi  cela ? On veille sur quoi alors  ?quelle explication la CNAMU peut elle donner surtout que pour ces relais communautaires que représentent les comités de veille  la région du Nord durement éprouvée par la crise sécuritaire et la sécheresse devrait être la région prioritaire .

Face à ces préoccupations la CNAMU  s'est expliquée: En effet, pour la CNAMU, le changement régulier d'opérateur serait la cause de cette lenteur ,associé à la faible proportion des personnes ciblées de la région du Nord comparativement aux détenteurs de droits ciblés dans les 3 autres régions  En outre , selon la CNAMU, ce retard a aussi pour but d'éviter les multiples erreurs constatées  dans les autres régions et d'assurer un processus crédible dans la région du Nord .

Sur les  2857 ciblées ,  1700 personnes ont été enrôlées ,et  plus 1100 cartes ont été déjà produites et sont en cours  de vérification selon la CNAMU . Enfin à la question de savoir à quand le début de la distribution des cartes ? la CNAMU estime que cela ne saurait encore tarder et qu'elle se fera sous la supervision des 15  comités de veille  .

Cette journée de redevabilité  renforce la crédibilité d'ASES , de DIAKONIA et des parties prenantes du projet et légitiment les comités de veille qui sortent les plus satisfaits de cette activité consécutive à une mission terrain de DIAKONIA .

 Le Coordonnateur ASES

Activer partage

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
Date publication