7 Vues

Un retard a été accusé dans la réalisation des investissements structurants en lien avec le développement des productions irriguées (35 000 ha de bas-fonds à travers le pays, 3 818 ha de périmètres irrigués dans la vallée du Sourou, 1 812 ha à Sono-kouri dans la Kossi et 2 000 ha à Dangoumana dans le Sourou). Néanmoins, les principaux produits obtenus en 2019 sont entre autres 1 724,4 ha de nouveaux périmètres irrigués et maraichers pour une cible de 1 684 ha, soit un taux de réalisation de plus de 100%, 4 039,1 ha de bas-fonds aménagés pour une cible de 3 480 ha soit plus de 100% de réalisation. En plus de ces réalisations, 355 petits ouvrages de mobilisation de l’eau ont été construits (bassins de collecte et puits maraîchers), 916 ha de périmètres irrigués et 1 875 ha de bas-fonds ont été réhabilités.

Afin de promouvoir l’utilisation des moyens appropriés d’exhaure de l’eau pour l’irrigation agricole, 260 équipements d’exhaure composés de motopompes, de kits d’irrigation goutte à goutte et de tricycles motorisés ont été mis à la disposition des acteurs.

De 2016 à 2019, ce sont 6 459,1 ha de nouveaux périmètres irrigués qui ont été aménagés. Au titre de l’investissement structurant « Aménager 35 000 ha de bas-fonds », 17 683,5 ha de nouveaux bas-fonds ont été aménagés, soit 50,52% et 11 356,30 ha de périmètres irrigués et de bas-fonds qui ont été réhabilités.

Engagement en cours de réalisation
Date de l'évaluation : 09-2020
The website encountered an unexpected error. Please try again later.