2 Vues

De 1966 à 1987, se sont succédé des régimes d’exception. La dernière entrée des militaires sur la scène politique est le coup d’Etat manqué du 16 septembre 2015. Au regard de l’immixtion constante de l’armée dans la vie politique du pays des hommes intègres, il s’est avéré nécessaire de clarifier son rôle constitutionnel, d’où l’engagement présidentiel de l’affirmation de la place et du rôle constitutionnel de l’armée.

La nouvelle constitution en projet traite en son titre 2, chapitre 3 de la place de l’armée. L’article 53 du projet de constitution : « l’armée est républicaine, apolitique et neutre».

La nouvelle constitution en projet traite en son titre 2, chapitre 3 de la place de l’armée. L’article 53 du projet de nouvelle constitution prévoit effectivement que « l’armée est républicaine, apolitique et neutre »

Toutefois, la constitution n’étant pas encore adoptée, rien ne garantit qu’elle le soit dans les stipulations initiales du projet.

Cet engagement est donc non encore réalisé et incertain quant à son issue.

Engagement en cours de réalisation
Date de l'évaluation : 12-2020