2 Vues

Selon les données de la Direction Générale des Etudes Statistiques et Sectorielles, ce taux est de moins de 60,3% au primaire en 2020, et moins de 38,9% au post-primaire en 2020. 

Au primaire le taux d'achèvement a même connu une baisse continue entre 2017 et 2020. En effet, avec le phénomène de l’insécurité particulièrement dans les régions du centre nord, du Sahel, de l’Est et de la Boucle du Mouhoun entrainant des pertes en vies humaines et la destruction d’infrastructures scolaires cet engagement a été difficile à réaliser. 

Plusieurs écoles ont été fermées au centre nord et dans bien d'autres localités du pays. A titre d’exemple pour l’année scolaire 2020/2021 à Barsalogho I, seulement 25 écoles ont pu ouvrir sur un total de 48 et Barsalogho II, seulement 9 écoles sur un total de 39. Toutes ces écoles étaient aussi fermées durant l'année scolaire 2019/2020.  
A cela s’ajoute la maladie à COVID-19, entrainant la suspension des cours et une certaine psychose. Plusieurs élèves se sont alors trouvés d'autres occupations et ne sont plus intéressés par l’école. 

Pour pallier cela, l’Etat, avec ses partenaires a mis en place au Centre Nord (Kaya) et ailleurs, des centres sécurisés permettant aux élèves déplacés internes de poursuivre leurs cursus scolaires. 
Comme on peut le constater, cet engagement n'a pas été atteint.
 

Engagement en cours de réalisation
Date de l'évaluation : 12-2020