Posez votre question

Liste des questions

Présimètre

anonymous
1
SAVADOGO INOUSSA/ Centre-Nord 19/12/2019 - 11:55
Pensez-vous que l'attente des PDI se limiterait uniquement à la question Alimentaire ? N'ont-ils pas besoin aussi d'une prise en charge psychologique? Je le dis parce que tous les soutiens ne parlent que de vivres, matériels, etc.J'ai beaucoup échangé avec nombreux mais leur attente c'est sérieux.
2
XJMEWHVyTxOZNU/ Boucle du Mohoun 19/12/2019 - 14:20
uItFGDNSszO
3
XJMEWHVyTxOZNU/ Boucle du Mohoun 19/12/2019 - 14:20
uItFGDNSszO
4
WEVvPjeBSqsFO/ Boucle du Mohoun 19/12/2019 - 14:20
bgElevOHtiZsID
5
WEVvPjeBSqsFO/ Boucle du Mohoun 19/12/2019 - 14:20
bgElevOHtiZsID
6
Sawadogo Aimé/ Centre-Nord 19/12/2019 - 20:29
A Pensa, depuis le 12 déc. on a enregistré plus de 7000 PDI du fait des attaques à Guindegma, Nahi mossi,Yemcili. Ils dorment à la belle étoile malgré le froid. Bien avant il y avait a Pensa plus de 15000 PDI. Ils souffrent de manque de nourriture, d'abris et surtout de santé. Quelles solutions envi
7
Stanislas Tegwende Sawadogo/ Nord 19/12/2019 - 21:23
Que proposez vous pour les réfugiés qui souffrent toujours de problèmes alimentaires car jusqu'à présent y'a en qui sont dans cette situation.vous avez dit quelque chose qui a frustre les populations " ils ne peuvent pas manger comme si ils étaient a la maison évitez ces propos car ca frustre
8
Goama/ Est 19/12/2019 - 21:41
Bonsoir madame la ministre, à l'heure où votre département a le plus besoin de personnel pour la prise en charge des personnes déplacés internes, certains de vos agents chôment dans les services sociaux communaux.
Comment mettre ce personnel à contribution ?
9
Goama / Est 19/12/2019 - 21:51
Madame le ministre, pourquoi avoir engagé le processus de communalisation des services sociaux communaux sans être financièrement et matériellement prêt. La plupart des mairies refusent de financer et ces services peinent à trouver un petit budget pour fonctionner.
10
Fousseny Traoré/ Mali 20/12/2019 - 09:55
Bonjour Mme la Ministre et l'équipe Presimetre.Je voudrais savoir si le ministère dispose d'une cartographie documentée des inégalités aux Burkina Faso.Pour le secteur de l'eau et l'assainissement, cela aiderait à attirer l'attention des ministères et ONG concernés à bien cibler les investissements
11
KINDO Noufou/ Centre 20/12/2019 - 15:19
Madame la Ministre, vous avez reconnu que le Code des personnes et de la famille (CPF) est tombé en désuétude. Mais, où en êtes-vous avec la révision de ce texte ? En effet, des échos font état d'un blocage notamment au niveau religieux ou coutumier. Est-ce le cas ? Merci !
12
Thierry BIKIENGA/ Plateau Central 21/12/2019 - 23:03
Mme le Ministre, vous êtes consciente que les agents de votre département se battent nuit et jour même les week-end sans repos pour une prise en charge adéquate des Personnes Déplacées Internes. Quel combat menez- vous au niveau du gouvernement pour améliorer leur conditions de vie et de travail?
13
Koudougou Souleymane/ Sud-Ouest 22/12/2019 - 17:24
Mme la Ministre, les services sociaux communaux connaissent des difficultés d'accès aux dossiers administratifs, le manque de moyens matériels, financiers et l'insuffisance d'autonomie(main de certains maires).
Mme la Ministre, quelles solutions pour resoudre ces problèmes?
14
Mindiéba/ Centre 23/12/2019 - 13:46
En parlant de réduction des inégalités de genre, où en est on avec le processus de révision du Code des Personnes et de la Famille (CPF) ? Qu'est ce qui bloque et qu'est on en droit d'attendre comme changement notamment la question de l'âge du mariage ?
15
Sombé Alain / Centre-Ouest 23/12/2019 - 22:13
Madame la Ministre pensez vous pouvoir accomplir pleinement vos missions notamment la réduction des inégalités sociales avec un budget de moins 1% du budget national et un personnel classé Parmi les plus pauvres et délaissé de la fonction publique ?
16
Nayaogue Abdoubachirou/ Centre-Est 24/12/2019 - 08:25
Bonsoir madame la ministre. Depuis votre arrivée à la tête de ce département nous remarquons des actions salutaires. Mais nous avons l'impression que vous oubliez ceux qui vous accompagnent. Qu'avez-vous concrètement fait pour l'amélioration des conditions de vie des travailleurs de votre ministère?
17
Sanajali/ Est 26/12/2019 - 18:16
Le ministère semble s'intéresser qu'aux PDI regroupés sur les sites officiels.
Pourtant ceux qui se réfugient chez des tiers et signalés aux services sociaux constituent des charges supplémentaires pour leurs hôtes. Que compte faire le ministère sur ces cas connus mais sans suite ?
18
Dorine OUEDRAOGO/ Centre 26/12/2019 - 19:00
Madame le ministre, qu' est-ce qui est fait dans votre département ministériel pour l'autonomisation économique des femmes?
19
Dorine OUEDRAOGO/ Centre 26/12/2019 - 19:04
Madame le ministre, pensez-vous que le gouvernement pourra créer les conditions nécessaires pour un retour des déplacés internes dans leurs habitations?
20
Dorine OUEDRAOGO/ Centre 26/12/2019 - 19:06
Madame le ministre, quel est votre avis sur le débat concernant le positionnement des femmes sur les listes électorales?
21
Dera Mahamoudou/ Plateau Central 26/12/2019 - 21:29
Bonsoir madame la ministre, j'ai deux questions à savoir:
- pour l'atteinte des objectifs, que faites vous quant à l'accompagnement des services sociaux communaux?
- j'ai été temoin de la souffrance des PDI dans le ganzourgou à savoir des village commune de boudry. Mais ils ne bénéficie pas d'aide
22
OUEDRAOGO Karim/ Centre 26/12/2019 - 21:51
Bonsoir à vous Mme la Ministre.
Recevez, d'emblée,mes encouragements les plus distingués dans la gestion de cette crise humanitaire.
Vous qui portiez cet avant projet de loi, quelle est la valeur ajoutée par rapport à la loi sur le quota genre en vigueur? En quoi celui-ci favorise plus les femmes?
23
OUEDRAOGO Karim/ Centre 26/12/2019 - 22:03
Foncièrement la question du positionnement des femmes en politique n'a pas sa raison d'être. Un droit politique n'est pas du cadeau.
Continuez à aider les femmes au détriment des hommes, les crises sociale et sociétale s'envenimeront. Nous serons l'ombre de nous-mêmes.
Ce n'est plus de l'équité.