1 Vues

Vingt-cinq (25) langues nationales sont utilisées en alphabétisation dont 10 dans l'éducation bilingue. Cela entraine un engouement des adultes pour l'alphabétisation de sorte que l'Etat et ses partenaires notamment le FONAENF n'arrivent pas à satisfaire tous les besoins. (Source : DGNF 2020). Les adultes sont plus intéressés par l’alphabétisation. Ils trouvent là une seconde chance à saisir après un passage à vide dans l’éducation classique. A titre d’exemple, au centre nord, sur un total de 6 242 alphabétisés en 2019, on ne compte que 22 adolescents. (2020 non disponible). Les principales limites de cet engagement est la faiblesse du trousseau (environ 7 500 FCFA) pour accompagner les porteurs de projets. Il serait souhaitable de revoir ce trousseau à la hausse. Cet engagement peut être source de création de richesses, d’emplois et donc contribuer à la croissance économique du pays.

Engagement réalisé
Date de l'évaluation : 12-2020